MOROCCO
INTERNATIONAL AMNESIA


Authors - Calendar - Expositions - Extracts - Jacket - Press - Supporters - To command

Liliane Dayot - Frédéric Lasaygues - Gilles Perrault


" Liliane Dayot, c'est qui ?

- C'est une instit., je crois.
- Mais non, c'est un écrivain, elle a co-écrit Vitruve Blouse aux éditions Syros.
- Ah bon, moi je croyais qu'elle faisait du cinéma, j'ai vu son nom au générique de certains films de Jean-Michel Carré.
- Mais non, c'est une photographe, elle rapporte des tonnes de photos de tous ses voyages comme du quotidien d'ici. Elle abreuve ses visiteurs, fait des expos et publie dans quelques journaux.
- Moi je l'ai eue comme professeur de sciences de l'éducation à Paris VIII, elle doit être chercheuse à l'université.
- Rien du tout, c'est une journaliste, elle signe des articles politiques et organise des débats.
- Vous n'y connaissez rien. C'est ma mère... Elle a pour devise : Vivre pasionnément."

Loïc Dayot


Le noir et le gris dominent encore au Maroc, mais la lumière des luttes éclaire un espoir de justice. Comment ne pas la reconnaître dans ces visages d'enfants tournés vers un arc-en-ciel d'espérance, dans leurs rires aux mille étincelles.

C'était il y a plus de 20 ans, - à une époque où cela ne faisait que quelques années que j'avais choisi le cinéma comme Art mais aussi comme arme politique,- que je rencontrais Liliane Dayot. Le lieu où nous fimes connaissance était bien particulier: une école de quartier du 20ème arrondissement de Paris, Vitruve, une école pas comme les autres , où se menaient chaque jour une pratique et une réflexion sur ce que pourrait eAtre l'école pour tous, c'est-à-dire qui respectait l'enfant et faisait en sorte qu'il puisse devenir un véritable citoyen au sens profond du terme. Liliane y était institutrice. Elle ne vous apparaissait pas comme une simple théoricienne mais comme une femme totalement engagée dans son métier, dans son quotidien, toujours à l'écoute des autres, toujours dans l'action, toujours às'occuper des plus petites tâches comme des plus grandes. Un véritable bulldozer de l'Agir, qui dérangeait parfois, mais sans qui les idées les plus progressistes ne se concrétisent pas et ne restent que logorrhée de bonnes intentions. C'est dans sa classe de CMl-CM2 que je tournais mon premier film sur l'éducation " L'enfant Prisonnier "; c'est encore dans sa classe que l'année suivante je réalisais nombre de séquences d'" Alertez les Bébés! "Chaque film devenait, avec elle, un projet pour les enfants, une réflexion politique de leur vécu et de leur transformation. Les films terminés, Liliane ne s'arre~tait pas là: elle participait aux collages d'affiches, aux distributions de tracts, aux débats dans toute la France... Ceux qui la connaissent pourraient la définir comme une femme de l'ombre par qui les lumie'res jaillissent, tellement turent précieuses ses actions pour ses nombreuses luttes que ce soit pour les enfants, les immigrés, les travailleurs en général. De toutes ces années, je serais bien incapable de citer un combat auquel elle n'aurait pas participé, faisant dans sa vie de militante de tous les jours les liaisons Si nécessaires de toutes les injustices du monde.
Lorsque Liliane m'apprit qu'elle partait vivre au Maroc, je ne flis pas étonné que quelques mois plus tard elle me fit part de son projet d'y agir pour les Droits de l'Homme. Elle photographiait, enregistrait, discutait avec tous ceux qu'il était possible de rencontrer, mais surtout de ne pas rencontrer.
Au terme de plusieurs années d'investigations, son combat existe enfin sous la forme d'un livre magnifique. Contre vents et marées, contre éditeurs mal-pensants et prétendument bien-pensants, elle s'est battue pour l'imposer, lui qui est Si dérangeant pour les esprits amnésiques. Ce livre, à bien des égards, la représente telle qu'elle est: des images superbes qu'elle a su, seule, apprendre à fabriquer, de la poésie, du politique, des rencontres, des droits à la parole pour toujours mieux comprendre ce que l'on voudrait nous cacher.
Grâce à des centaines de souscriptions et une volonté à renverser tous les obstacles, elle a fait que ce livre ait droit à l'existence. Qu'elle en soit ici remerciée et que cela la fortifie, s'il en était besoin, dans les nouveaux et tuturs combats pour le bien de tous auxquels personne ne pourra l~empeAcher de prendre part.

Jean-Michel CARRE


Frédéric Lasaygues est écrivain, scénariste, traducteur, entre autres des poèmes de Brautigan et de Carver. Il a publié : Vache noire, hannetons et autres insectes, Le chien de Goya, Bruit blan, Chroniques de Rock City, La piste de l'aigle, Sacré Triptyque, aux éditions Bernard Barrault.


Gilles Perrault est écrivain et journaliste. Il a écrit entre autres Le secret du jour J, Le pullover rouge, Notre ami le roi (consacré à Hassan II), Le secret du roi...


Authors - Calendar - Expositions - Extracts - Jacket - Press - Supporters - To command


Ecrire à Liliane Dayot.